Budget communal par politique publique

Retrouvez le budget communal présenté par politique publique, c’est-à-dire en ajoutant les dépenses totales par secteur, fonctionnement (frais de personnel, subventions…) et investissement (construction des équipements, gros travaux…) confondus.

Budget communal par politique publique

Dépenses totales par politique publique : 24,3 M €
  • Dépenses de fonctionnement : 16,1 M €
  • Dépenses d’investissement : 8,2 m €

Enfance et affaires scolaires
6,6 M € - 27 %
Comprend l’ensemble des coûts des cinq groupes scolaires, activités périscolaires, extrascolaires et restauration (dont 2,10 M€ pour la construction du centre de loisirs n° 5).

Petite Enfance
2,1 M € - 8,8 %
Inclut le personnel et les frais de fonctionnement des trois crèches et du relais petite enfanceSport,

Jeunesse
1,2 M € - 5 %
Correspond à l’ensemble des activités sportives et les actions pour les jeunes, y compris les subventions aux associations, les coûts des gymnases et des terrains.

Culture
0,9 M € - 3,7 %
Comprend les spectacles présentés à la Ferme des Communes et les actions culturelles proposées sur la commune (journées de la BD, ouverture sur le monde, etc.).

Lien social, solidarité, séniors
0,8 M € - 3,2 %
Correspond aux évènements organisés par la commune, ainsi que toutes les actions communales et du CCAS, à destination de tous les publics

Police municipale
1,4 M € - 5,6 %
Le budget se compose du personnel, du déploiement de la vidéo protection et d’un projet de garage municipal.

Espaces publics (voiries, espaces verts, aménagement)
5,6 M € - 23,1 %
Inclut le nettoyage des voiries, l’éclairage public, l’entretien des espaces verts, le personnel lié à ces activités et à l’urbanisme (dont 1,8 M€ pour l’acquisition de foncier).

Services Généraux
3,4 M € - 14 %
Il s’agit des ressources nécessaires au fonctionnement de la collectivité (état civil, accueil, ressources humaines, informatique, juridique, intendance, finances).

Contributions diverses et dette
2,3 M € - 9,6 %
Regroupe les contributions aux différents organismes (SDIS, FIPHFP, CPRH, assurance du personnel, etc…), aux fonds de péréquations (FPIC, FSRIF), les remboursements d’emprunts (0,4 M €) et les dépenses imprévues (0,7 M €).