Le budget 2018

Le budget 2018 a été voté le lundi 26 mars. Ce ne sont pas seulement des chiffres, ce budget est avant tout le reflet des orientations politiques souhaitées par les élus avec comme ambition : faire de Serris une ville pour tous.

Le budget 2018

Le budget primitif 2018 a été préparé dans un contexte encore contraint et incertain, la Ville de Serris présente un budget 2018 équilibré, toujours déterminé et ambitieux, dans la continuité des exercices précédents.

La vigilance des élus reste constante durant l’exécution budgétaire, tant l’État malmène les collectivités locales. Pour rappel, la contribution de la ville de Serris au redressement des finances publiques de l’État représente une perte de recettes cumulée de 737 000 € entre 2013 et 2017. Ce budget préparé dans un souci de rigueur et de cohérence répond aux exigences des élus en termes de maîtrise des coûts et de réalisations structurantes.

Respectueux des engagements pris devant les Serrissiens, cette année encore, il n’y aura pas d’augmentation de l’impôt communal. Guidée par la prospective financière, la hausse des charges générales est contenue et les charges de personnel sont également maîtrisées.

3 chiffres :

  • Recettes de fonctionnement : 16,5 millions d'euro (69 % des taxes locales proviennent des entreprises et 31 % des habitants)
  • Dépenses de fonctionnement : 15,3 millions d'euro
  • Dépenses d'investissement : 6,1 millions d'euro

Les 5 priorités des élus de Serris

  • ne pas augmenter la fiscalité ;
  • dégager de l’autofinancement pour le financement partiel des équipements publics ;
  • maintenir l’effort de stabilité en matière d’effectif de personnel ;
  • continuer la modernisation des services et des bâtiments municipaux;
  • poursuivre le programme d’entretien du patrimoine, des voiries et de l’environnement.

Les orientations et actions proposées en 2018

La Ville continue sa maîtrise foncière en poursuivant son programme d’acquisition de terrains et de locaux commerciaux si nécessaire. Si en 2017, nous avons fait l’achat d’une parcelle route de Provins, afin d’y établir des jardins familiaux, et d’une coque commerciale dans le bourg, en 2018 nous ferons l’acquisition d’un terrain, proche de la Ferme des Communes et d’un local rue de la Fontaine sont prévus.

Travaux : de nouveaux projets seront lancés

  • La commune poursuivra son programme de rénovation de la voirie, avec notamment la réfection de la rue de la Fontaine d’abord par une concertation avec les habitants eux-mêmes.
  • Les travaux d’installation de la fibre optique communale ont démarré en 2017 et continueront en2018.
  • Le programme de déploiement de la vidéo protection qui a démarré en 2017, se terminera en 2018.
  • Le développement des jardins familiaux.
  • L’aménagement du cimetière, la construction d’un jardin du souvenir et d’un deuxième columbarium.
  • La réfection du local vaisselle et la création d’un local « poubelles »pour la cantine du groupe scolaireJean de la Fontaine.
  • La mise en place de l’étude de la qualité de l’air (norme 2018).
  • Le réaménagement de l’accueil de l’Hôtel de Ville.

En matière de Petite Enfance et d’Enfance

La crèche Terre d’Éveil, qui a ouvert trois places supplémentaires en 2017, continuera son extension pour disposer de 24 berceaux en septembre 2018.

L’année 2018 marque aussi le renouvellement du marché de restauration scolaire.

Plusieurs actions seront menées pour créer du lien social

  • Le lancement de l’opération Serris en fête.
  • L’augmentation du nombre de journées à la mer, instaurées en2017 passant de 500 à 1000.
  • La commémoration du Centenaire1918.
  • La mise en place de tickets services pour l’habillement, l’énergie et les transports (via le CCAS) ;
  • des animations autour de la Coupe du monde de football.

Par ailleurs, les autres actions réalisées en 2017 dans les domaines de la culture, de l’animation et du sport seront reconduites en 2018.

La commune maintient son niveau de soutien au monde associatif (200 000 €) et souhaite instaurer une charte des associations.

Optimisation et rationalisation des dépenses

Toutes ces orientations s’inscrivent dans l’optimisation, la rationalisation et la modernisation des dépenses communales tout en exigeant un développement harmonieux et durable de nos partenaires.